Bien connaître les différentes formes d’engrais

Pour le bon développement de ses plantes, il est essentiel d’utiliser de l’engrais. Il s’agit d’une composition, qui peut être naturelle ou synthétique, à incorporer au sol pour que les végétaux puissent s’alimenter en éléments nutritifs. Sur le marché, il existe trois types d’engrais : minéraux, organiques et organo-minéraux. Découvrez les spécificités de chaque forme d’engrais à travers ces quelques lignes.

Informations sur les engrais minéraux

La majorité des engrais minéraux sont issus d’une production industrielle chimique. Dans ce cadre, on entend souvent parler d’engrais chimique. En fonction des éléments que peut contenir cette forme d’engrais : azote, phosphore ou potassium, elle peut être simple dans le cas où un seul de ces éléments est présent. L’engrais peut alors être potassique, phosphaté ou azoté. Et les autres catégories sont dites composées lorsque les diverses substances sont associées entre elles. Pour avoir plus de détails à ce propos, il est possible de vous rendre sur la plateforme : Ternoclic. Des renseignements plus précis vous seront fournis à ce sujet. Il est intéressant de noter que ces fertilisants minéraux sont conçus pour être assimilés plus rapidement par les végétaux.

Zoom sur les engrais organiques

La forme d’engrais organique est de provenance animale ou végétale. Elle est réputée pour être favorable au développement de la microflore du sol. Il peut s’agir de déchets organiques obtenus à partir de déchets industriels riches en substances nutritives. Il peut également être question de déchets de plantes comme le compost, par exemple. Et quant aux engrais verts, ce sont les plantes cultivées sur place qui seront employées ultérieurement en tant que fertilisant naturel. Les minéraux se propagent en douceur à travers le sol pour rejoindre les racines des plantes afin de les alimenter convenablement. Vous pouvez confectionner vous-mêmes votre engrais organique en vous rendant sur des sites spécialisés en vente en ligne d’engrais et d’agrofournitures.

Topo sur les engrais organo-minéraux

Ils sont constitués dans un premier temps par des matières minérales qui sont ensuite mélangées avec un léger pourcentage de substances organiques. Il s’agit alors d’une simple fusion d’engrais organique et de fertilisants minéraux, et le tout se fait d’une manière complémentaire. En effet, les composants minéraux vont contribuer à l’apport en nutriments des plantes, et les éléments organiques prennent en charge l’entretien et la fertilité des sols. Les engrais organo-minéraux doivent secréter au moins 1 % d’azote organique d’origine végétale ou animale. Par ailleurs, ils peuvent être composés NK, NP, NPK, mais il est possible de les retrouver sous formes azotées simples.

Quelles plantes sont utilisées comme engrais vert ?
Quelles sont les caractéristiques d’un engrais organique ?