Quelles sont les réglementations de l’agriculture biologique ?

Depuis quelques années, beaucoup d’agriculteurs ont choisi de se lancer dans l’agriculture biologique. La raison en est que les consommateurs veulent des produits sains et qui respectent l’environnement. En effet, on a constaté la dégradation de l’environnement par l’utilisation de l’agriculture intensive. En fait, il s’agit d’un système de gestion agricole qui permet d’avoir une production agricole e tout en préservant la biodiversité et l’environnement. Cependant, pour avoir le label AB, il faut suivre quelques règlementations indispensables à cela.

Le respect à la lettre des cahiers de charges

Malgré une insistance du gouvernement pour la pratique de l’agriculture biologique, on constate que le nombre d’agriculteurs intéressés est encore très bas. La raison en est que la réglementation de l’agriculture bio pour avoir une certification n’est pas à la portée de tous. En effet, vous devrez suivre un cahier de charges très strict et qui nécessite un investissement tant sur le plan financier que sur le plan matériel. La première chose à respecter est de ne pas utiliser aucun produit chimique et aucun OGM. Vous devrez également recycler vos déchets et de faire une rotation de culture afin de laisser au sol le pouvoir de se régénérer. Il est aussi écrit d’utiliser des agents biologiques pour se débarrasser des nuisibles. Et bien entendu, vous devrez surtout respecter l’environnement.

Des pesticides en agriculture biologique ?

Beaucoup d’agriculteurs se demandent comment faire pour éliminer des petits animaux nuisibles dans l’agriculture biologique. Mais ne vous inquiétez pas, la réglementation de l’agriculture bio n’interdit pas l’utilisation des pesticides. Cependant, vous devrez savoir les types de pesticides que vous pourrez utiliser en agriculture biologique. Actuellement, il existe un grand nombre de pesticides autorisés en agriculture biologique. Pour cela, vous pourrez vous référencer auprès du règlement au niveau de l’Union Européenne. Néanmoins, dans l’agriculture biologique, il faut utiliser des pesticides d’origine naturelle comme le sulfate de cuivre. Donc, avant d’utiliser un pesticide, vous devrez voir son origine car la moindre erreur peut vous faire retirer votre certificat.

Agriculture biologique : une référence aussi en élevage

Le label AB n’est pas seulement destiné aux produits agricoles. En fait, son action est large et il est donné aux produits d’élevage et de tous les produits dérivés qui vont avec. En effet, vous devrez aussi respecter la réglementation de l’agriculture bio liée à l’élevage. Dans ce cas, vous devrez effectuer un élevage extensif. Pour cela, il faut utiliser une alimentation bio produite à partir d’une ferme d’agriculture biologique. En plus de ça, les médecines douces doivent avoir la priorité sur toutes vos actions ainsi que les médecines préventives. Mais le plus important est de respecter le bien-être de l’animal en question en insistant sur son espace de vie qui doit être proche du naturel le plus possible.

AOP/ AOC : quelles sont leur caractéristiques ?
Agriculture et santé des animaux : quelles sont les conditions d’élevage ?